Budiz, Expert-comptable en ligne > Actualités gestion de la protection sociale > Quelles différences entre un gérant et un président ?

Quelles différences entre un gérant et un président ?

Quelles différences entre gérant de SARL et président de SAS ? Pourquoi et comment choisir l'un de ces deux statuts ? Budiz vous dit tout !

Vous avez un projet de création d'entreprise mais vous êtes perdu dans toutes les dénominations que vous lisez : SARL, SAS, gérant, président, TNS, assimilé salarié... Budiz vous explique tout sur les différences et points communs entre un gérant et un président.

Gérant ou président, au final même combat

Même si les titres sont trés différents, ne vous y trompez pas : in fine le gérant et le président font la même chose. La seule différence entre eux réside en réalité dans la forme juridique de la société dans laquelle ils travaillent !

En effet, les SAS, SASU et SA ont un président à leur tête tandis que les SARL et EURL ont un gérant qui les dirigent.

Ainsi les dénominations diffèrent mais les rôles sont les mêmes : ce sont des mandataires sociaux qui ont le rôle de diriger la société.

Les nuances de pouvoir entre gérant et président

Les gérants et présidents de sociétés ont tous les pouvoirs pour diriger au mieux la société qu'ils commandent. Les statuts peuvent toutefois limiter leurs pouvoirs et insérer des clauses de recours à une assemblée générale pour la prise de certaines décisions (investissements supérieurs à un certain montant, embauche de nouveaux salariés aux postes clés, ...)

De plus dans une SA le président peut être révoqué à tout moment par le conseil d'administration, et non par l'assemblée générale.

Quant au gérant de SARL, sa révocation peut être demandée par une majorité d'associés lors d'une assemblée générale.

 

Les différences sociales entre gérant et président

La plupart des créateurs qui hésitent entre SARL et SAS le font à cause du statut social de son dirigeant (c'est à dire gérant ou président.)

En effet le gérant majoritaire de SARL a le statut de travailleur non salarié (TNS) et devra cotiser au RSI chaque trimestre. Il ne possède pas de fiche de paie et se verse un salaire libre quand il le souhaite/peut, le total étant déclaré au RSI en fin d'année.

Le président de SAS est quant à lui assimilé salarié et recevra donc des fiches de paie chaque mois et paiera ses cotisations sociales à l'URSSAF, à l'instar d'un salarié.

Fiscalement les salaires perçus par gérants et présidents sont tous deux déclarés en tant que traitements et salaires et soumis normalement au barème progressif de l'impôt sur le revenu.

N'hésitez pas à contacter votre Budiz Expert pour toute question concernant votre projet de création d'entreprise et ses incidences fiscales et sociales !

Ajoutée le 15/11/2017

Retour à la liste des actualités

Les dernières actualités

Les conséquences de la non-tenue de comptabilité d'une entrepriseComptabilité/Fiscalité

Les conséquences de la non-tenue de comptabilité d'une entreprise

Vous avez une entreprise et ne tenez aucune comptabilité : que risquez-vous ? Quelles peuvent en être les conséquences juridiques et financières ? Budiz vous explique tout !

Que faire en cas de retard de paiement ?Juridique

Que faire en cas de retard de paiement ?

Un de vos clients a reçu sa facture mais ne vous a toujours pas payé malgré différentes relances. Budiz vous éclaire sur ce que vous pouvez faire dans ce cas-là !

Comment obtenir un prêt professionnel ?Création d'entreprise

Comment obtenir un prêt professionnel ?

Vous avez besoin d'un prêt professionnel pour votre projet, mais vous avez peur que votre dossier soit rejeté ? Budiz vous donne 5 conseils pour maximiser vos chances !

Que choisir : SARL ou SAS ?Juridique

Que choisir : SARL ou SAS ?

SARL ou SAS ? Vous êtes au bon endroit si vous vous posez cette question. Budiz vous dit tout sur les différences entre SARL et SAS !